Vraiment le meilleur des mondes, un monde de post-humains !

Olivier Rey Leurre et malheur du transhumanisme, Desclée de Brouwer, 2018, 193 pages, 16€90   Toujours ce vieux rêve révolutionnaire, de créer un homme nouveau, un nouvel Adam. Olivier Rey, chercheur au CNRS, analyse le projet de l’homo-technologicus de la Silicon Valley, le transhumanisme : « Il n’y a pas un royaume des vivants et… Poursuivre la lecture Vraiment le meilleur des mondes, un monde de post-humains !

Critique littéraire : Une somme sur l’Histoire des États-Unis

Bertrand Van Ruymbeke Histoire des Etats-Unis de 1492 à nos jours, Tallandier, 2018, 880 pages, 29€50   Le projet auquel s’est attelé Bertrand Van Ruymbeke avec ce nouveau livre n’était pas une mince affaire : donner à lire une synthèse de l’histoire des États-Unis en moins de 1000 pages. Universitaire, l’auteur connaît bien l’histoire de… Poursuivre la lecture Critique littéraire : Une somme sur l’Histoire des États-Unis

Critique littéraire : Trump, président atypique d’un pays en transformation

Laurence Nardon Les Etats-Unis de Trump en 100 questions, Tallandier, 2018, 352 pages, 16,50€   2016, une année qui fait désormais date aux États-Unis. Les Américains virent l’homme d’affaires Donald Trump remporter, à la surprise générale, les primaires du Parti républicain puis les présidentielles face à la candidate démocrate Clinton. Depuis sa prise de fonction… Poursuivre la lecture Critique littéraire : Trump, président atypique d’un pays en transformation

Critique littéraire : Il n’est plus interdit d’interdire, vive le Capital roi !

Jean-Claude Michéa Le loup dans la bergerie, édition Climats, 2018, 163 pages, 17€   Assistons-nous à l’immanence de la société capitaliste ? Jean-Claude Michéa, professeur de philosophie à la retraite, et auteur de nombreux ouvrages sur les sociétés capitalistes, poursuit son constat contre les progressistes. Une clique de prédateurs capitalistes qui gouverne et ne se… Poursuivre la lecture Critique littéraire : Il n’est plus interdit d’interdire, vive le Capital roi !

Le mot de Marion Maréchal : Démocratie ou hanounacratie ?

Démocratie ou hanounacratie ?   Ce mouvement des gilets jaunes est une formidable occasion : celle de nous interroger sur les fondations de notre vie commune. Derrière les commentaires superficiels de ceux qui sont arrimés au temps médiatique, nous devons nous interroger sur les causes structurelles qui ont permis l’émergence d’une telle contestation. Car si… Poursuivre la lecture Le mot de Marion Maréchal : Démocratie ou hanounacratie ?

Dorothy Day, une femme de contradictions : révolution et catholicité

  On cite souvent les mêmes noms de femmes : Olympe de Gouges, Simone de Beauvoir, Simone Veil. Mais on méconnaît en France celui de Dorothy Day, une américaine radicalement engagée au service des plus pauvres. Une jeunesse baignée de socialisme « J’avais reçu un appel, une vocation, une direction à donner à ma vie… Poursuivre la lecture Dorothy Day, une femme de contradictions : révolution et catholicité

Critique littéraire : Le mystère de Clovis

Philippe de Villiers Le mystère Clovis, Albin Michel, 2018, 432 pages, 22€   Habitué des débats brulants sur l’Islam et la déchristianisation de la France, l’ancien homme politique, fondateur du Puy du Fou et essayiste, Philippe de Villiers, revient sur le devant de la scène avec un nouvel ouvrage intitulé Le mystère Clovis. Après des… Poursuivre la lecture Critique littéraire : Le mystère de Clovis

Critique littéraire : L’homme qui se prenait pour le roi de France

[vc_row][vc_column][vc_column_text css=”.vc_custom_1553531731042{padding-right: 20px !important;padding-left: 20px !important;}”]Tommaso di Carpegna Falconieri L’homme qui se prenait pour le roi de France, Tallandier, 2018, 288 pages, 20€50   L’histoire se passe en Italie au beau milieu du XIVe siècle, alors que la guerre de Cent Ans fait rage. Giannino Baglioni, marchand siennois, est convoqué dans le plus grand secret… Poursuivre la lecture Critique littéraire : L’homme qui se prenait pour le roi de France

Critique littéraire : Comment résister au féminisme ?

Bérénice Levet Libérons-nous du féminisme, l’Observatoire, 2018, 225 pages, 18€   Après l’affaire Weinstein et la multiplication des témoignages de femmes accablant les hommes sur twitter, Bérénice Levet, essayiste et philosophe, publie cet essai remettant en cause un féminisme français qui, sous couvert de défense des femmes, voudrait détruire notre modèle de civilisation. Son dernier… Poursuivre la lecture Critique littéraire : Comment résister au féminisme ?

Cinq questions à … Pascal Gauchon

Pascal Gauchon, Editeur, géopolitologue et membre du conseil scientifique de l’ISSEP.   Après les élections de mi-mandat, où vont les Etats-Unis ? Alors que les Pères fondateurs des États-Unis ont rédigé une Constitution fondée sur la séparation stricte des pouvoirs, la scission du législatif entre démocrates et conservateurs peut-elle engendrer un dysfonctionnement des institutions américaines… Poursuivre la lecture Cinq questions à … Pascal Gauchon

Cinq questions à … Patrick Libbrecht

Patrick Libbrecht, Président honoraire de l’ISSEP, ancien dirigeant d’entreprises privées   Diriger une grande entreprise à l’étranger Vous avez dirigé des filiales d’une grande entreprise française : Danone, en Afrique du Sud ou en Europe de l’Est, comment avez-vous adapté votre management face aux différences culturelles de ces pays ? J’ai très vite découvert que… Poursuivre la lecture Cinq questions à … Patrick Libbrecht

Cinq questions à … Eugénie Bastié

Eugénie Bastié, Journaliste et essayiste   Le porc émissaire : Terreur ou contre-révolution ? Les activistes de #MeToo, et de son équivalent français #BalanceTonPorc semblent vouloir spécifiquement s’attaquer au comportement de l’homme blanc occidental. Pourquoi, selon vous, ciblent-elles quasi exclusivement ce profil ? Je ne pense pas que MeToo s’attaque spécifiquement au mâle blanc occidental… Poursuivre la lecture Cinq questions à … Eugénie Bastié

Critique littéraire : L’écologie enracinée

Tugdual Derville 67 RECETTES DE BONHEUR. L’écologie humaine en actions, Éditions Emmanuel, 2018, 150 pages, 15€   Écoutons Tugdual Derville nous livrer ses différentes recettes de vie. Ses 67 recettes de bonheur se présentent sous une couverture colorée, le dessin de première page peut surprendre, mais il est réaliste : la succession des générations est… Poursuivre la lecture Critique littéraire : L’écologie enracinée

Critique littéraire : Quand une juridiction fait de la politique

Antoine Boulant Le Tribunal révolutionnaire. Punir les ennemis du peuple, Edition Perrin, 2018, 253 pages, 23€   Entre 1793 et 1795, sous le régime de la Terreur, le Tribunal révolutionnaire a envoyé à la mort plus de 2500 personnes, supposées être des ennemis de la Révolution. Antoine Boulant est un historien, spécialiste de la Révolution… Poursuivre la lecture Critique littéraire : Quand une juridiction fait de la politique

Critique littéraire : L’islam ou l’effacement du féminin

Asma Lamrabet Islam et femmes. Les questions qui fâchent, Folio essais, 2018, 304 pages, 7,80 €   Médecin biologiste, essayiste ayant publié plusieurs ouvrages sur la question des femmes dans l’Islam, Asma Lamrabet avait été nommée, en 2011, directrice du Centre d’études féminines en Islam, au sein de la Rabita mohammadia des oulémas du Maroc.… Poursuivre la lecture Critique littéraire : L’islam ou l’effacement du féminin

“DÉVELOPPER” : LE MOT DU PRÉSIDENT HONORAIRE

  Plus personne aujourd’hui ne peut douter de l’installation définitive de l’ISSEP dans le paysage français des « Établissements d’enseignement supérieur privé », reconnu par les autorités compétentes. Nous avons réussi, à partir d’une idée volontariste de pédagogie originale, à convaincre de notre projet, à rassembler des compétences multiples et variées, à fonctionner et à… Poursuivre la lecture “DÉVELOPPER” : LE MOT DU PRÉSIDENT HONORAIRE

Journée portes ouvertes à l'ISSEP !