Article étudiant publié dans la presse - 58% des Français d'accord avec la tribune

58% des Français d’accord avec la tribune

58% des Français d’accord avec la tribune

Comme Présent vous en a informé dans de précédentes éditions, une vingtaine de généraux et une centaine d’officiers supérieurs à la retraite ont fait grand bruit, le 21 avril dernier, en dénonçant le « délitement de la France » dans une lettre ouverte adressée au gouvernement. « L’heure est grave, la France est en péril, plusieurs dangers mortels la menacent. Nous qui, même à la retraite, restons des soldats de France, ne pouvons, dans les circonstances actuelles, demeurer indifférents au sort de notre beau pays. » déclarent-ils. L’islamisme, l’indigénisme ou encore l’antiracisme sont autant de facteurs de crise qui pourraient bien mener à une guerre civile, selon les signataires. Pour contrer ces fléaux, ils en appellent aux décideurs politiques et les conjurent de faire preuve de courage dans l’application des lois. « N’oubliez pas que, comme nous, une grande majorité de nos concitoyens est excédée par vos louvoiements et vos silences coupables », leur rappellent-ils. Si les choses venaient à empirer, la possibilité d’une intervention de l’armée sans qu’elle soit sollicitée par l’Etat fut également évoquée.

 

Cette tribune, publiée dans Valeurs actuelles, a suscité une réaction vive du gouvernement et de l’armée. Ainsi, dix-huit signataires encore en service comparaîtront en conseil militaire et s’exposent à de lourdes sanctions, allant jusqu’à la radiation. Plusieurs personnalités politiques ont réagi à cette actualité, certaines de manière vindicative comme Jean-Luc Mélenchon, qualifiant les militaires de « factieux » méritant des sanctions. Marion Maréchal, quant à elle, s’étonne de l’émoi suscité par la tribune, rappelant qu’au temps du général de Gaulle « personne ne s’offusquait du fait qu’un militaire puisse s’exprimer dans le débat public ».

 

Un sondage de l’institut Harris Interactive, réalisé sur un échantillon de 1 613 personnes et commandé par la chaîne d’info LCI, révèle que 58 % des Français soutiennent les militaires signataires. De fait, les sympathisants LR et RN se montrent bien plus favorables à l’initiative des généraux que les autres, avec 71 et 86 % d’approbation respectivement. Cependant, plus de 40 % des sympathisants LREM, LFI et PS approuvent également. Concernant le discours tenu dans la tribune, force est de constater qu’une majorité écrasante de Français est d’accord avec les militaires. 86 % des sondés admettent que la loi de la République ne s’applique plus dans certaines villes ou quartiers, 84 % pensent que la violence augmente de jour en jour en France. 73 % considèrent que la France est en train de se déliter. Plus étonnant encore, 49 % pensent que l’armée et la police devraient intervenir pour garantir la sécurité du territoire, même sans en avoir reçu l’ordre. 45 % pensent également qu’une guerre civile arrivera prochainement en France. 

De plus, seul un tiers des sondés estime que les militaires actifs devraient être sanctionnés. Ces statistiques témoignent du cruel manque de confiance que les Français portent à leurs dirigeants. Il est dès lors compréhensible que ces militaires aient osé dire tout haut ce que la France pense tout bas. 

Par Etienne CARLSEN,
étudiant en Bac+4, publié dans Présent
Vous avez aimé ? Partagez l'article sur vos réseaux sociaux ↓
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur email

Visite des locaux et rencontre avec l'équipe pédagogique

sur RDV uniquement

contact@issep.fr / 0784955622

jpo-2021