Article des étudiants | L’Apocalypse, discerner la lumière dans le mystère

Article des étudiants | L’Apocalypse, discerner la lumière dans le mystère

Du haut de ses 86 ans, André Paul vient encore une fois bousculer les idées reçues en s’attaquant, avec une audace portée par une légitimité qui n’est plus à prouver, à un des livres les plus mystérieux au coeur de notre humanité : le livre de l’Apocalypse de Jean. Docteur ès lettres, diplômé en langues sémitiques (comprenant l’hébreu, l’éthiopien, le syriaque, et l’araméen), le plus grand spécialiste français des Manuscrits de la mer Morte, reconnu Officier des Arts et de Lettres en 2010, le théologien, historien et exégète français André Paul propose dans Aujourd’hui l’Apocalypse une relecture aussi ambitieuse que dynamique de ce livre parfaisant le canon biblique.

Conscient de l’imaginaire populaire s’étant formé autour de l’apocalypse, ce nouvel ouvrage est transcendé par l’intention de l’auteur de “séculariser” son langage, de se ré-approprié en tant que membre de l’humanité cette “chose des clercs” qu’ont autre fois pu être les écrits bibliques. Il commence ainsi par une clarification sémantique sur le mot Apocalypse, l’histoire de son adoption en tant que titre officiel et la différence notable entre le sens qu’il prenait à l’époque et celui qu’on lui prête aujourd’hui ; son sens se rapprochant davantage d’une bonne nouvelle que d’une catastrophe ou d’un désastre…

De plus, à travers les sept voies de lectures présentées par l’auteur, l’analyse est enrichie par une réconciliation entre le contexte culturel géographique de l’écriture du livre en question, et la place du livre dans la production littéraire des sociétés judaïques directement pré-chrétiennes. L’auteur inclut en conséquence l’astrologie et la mythologie parmi ses outils d’études. Fort d’un prisme analytique précis et rigoureux, il offre dans la dernière partie de son œuvre des pistes d’interprétations portant sur deux grands thèmes de l’Apocalypse : la Femme aux douze Étoiles et l’ère de Millenium.

Aussi, à l’issue de cette étude saisissante d’originalité, l’auteur suggère l’existence d’un mythe chrétien, à la fois déconstruit et sublimé par le l’Apocalypse de Jean ; un mythe, comme un vecteur de vérité insensible aux variations du temps ou de l’espace, qui “parle vrai” à chacun en tout temps, un “mythe grandiose dont la parole jaillira toujours, inlassablement naissante, ici et maintenant”, un mythe révélateur des secrets de notre existence. Telle est la conclusion amenée par André Paul. Le couronnement de son étude, dont la globalité témoigne d’une intégrité consciencieuse, se lit dans l’espérance parfaite qu’il replace au centre de la révélation donnée à Jean. Alors, la révélation ne porterait pas tant sur la fin du monde mais bel et bien sur la nature de la condition humaine, qui, à la lumière de l’Apocalypse, est révélée dans toute la beauté de l’espoir placé en elle.

 

André Paul
Aujourd’hui l’Apocalypse
Editions du Cerf
306 pages, 22 euros.

 

Clémence,
étudiante en Bac+4 à l’ISSEP
publiée dans L’Incorrect

Vous avez aimé ? Partagez l'article sur vos réseaux sociaux ↓
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur email

Visite des locaux et rencontre avec l'équipe pédagogique

sur RDV uniquement

contact@issep.fr / 0784955622

jpo-2021