critique littéraire - Intelligence artificielle - La nouvelle barbarie

Critique littéraire | L’intelligence artificielle, un débat impossible ?

Critique littéraire | L’intelligence artificielle, un débat impossible ?

Si vous avez un jour fait le cauchemar d’un monde où les machines dominent l’humanité, l’éradiquent ou même la cultivent, vous êtes loin du compte. Vous pourriez néanmoins avoir raison d’éprouver des doutes sur le bien-fondé de certaines technologies, dont l’intelligence artificielle.

 

Pour Cédric Sauviat et Marie David, ingénieurs et polytechniciens de formation, ce n’est pas un progrès comme les autres. Les dangers qu’elle apporte avec elle sont bien plus insidieux et actuels que les blockbusters d’Hollywood peuvent le faire croire. Dans leur dernier ouvrage : Intelligence artificielle – La nouvelle barbarie, ils dressent un formidable diagnostic de l’état d’une société et d’une population qui se transforment sous les effets de l’IA. Les pires parmi ces changements étant l’ubérisation du travail, la crétinisation des esprits des enfants, ou encore le fait de « perdre le monde de vue » dans un silence complice paré d’un sourire béat.

Il n’en reste pas moins que l’IA est aujourd’hui une donnée essentielle pour comprendre le monde, c’est même selon Vladimir Poutine la condition sine qua non pour le dominer. Si la critiquer semble difficile, si la limiter devient nécessaire, s’en passer paraît impossible. Une vie d’ermite, compliquée dans le monde moderne, n’étant pas du goût du premier manant venu. Néanmoins une question reste en suspens, une question à laquelle il paraît difficile de répondre : que faire ?

 

Marie David / Cédric Sauviat
Intelligence artificielle – La nouvelle barbarie
Editions du Rocher
314 pages, 18€90.

 

Florian,
étudiant en Bac+5 à l’ISSEP
publié dans Présent

Vous avez aimé ? Partagez l'article sur vos réseaux sociaux ↓
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur email