POLITIQUE, HUMANITÉS ET SCIENCES SOCIALES

POLITIQUE, HUMANITÉS ET SCIENCES SOCIALES

Économie fondamentale et monétaire

Présentation

Partie 1 : économie fondamentale et monétaire 
L’économie fondamentale construit les concepts de base servant à l’analyse économique : notions de bien, de valeur,
d’échanges, d’offre et de demande, d’investissement, de production, de coopération, de revenu, de consommation, de capital, de report de revenu au cours du temps, de risque, de monnaie, d’opération financière, d’assurance, d’assurances sociales, de redistribution, de régulation, d’interaction entre l’économie et la politique. Le module d’économie fondamentale et monétaire a pour but de procurer les connaissances de base requises pour comprendre le monde dans lequel nous vivons, travaillons, échangeons, consommons. Connaître son organisation monétaire et financière, les
différentes formes d’investissement (y compris dans le « capital humain »), de production et de consommation, et les différentes façons dont ces activités sont régulées.

Partie 2 : situation et perspective des finances publiques
Ce cours d’économie politique a pour ambition de dresser un panorama général sur la situation des finances publiques en France, de comprendre les causes de la crise actuelle et d’étudier les différents leviers de réformes pour retrouver une dépense publique plus efficiente.

Partie 1

Magistère 1 ère année
Trimestre 1 et 2
10 modules de 3 heures

Partie 2

Magistère 1 ère année
Trimestre 2
3 modules de 3 heures

Résumé d’ouvrage, dissertation, exposé, QCM

Jacques Bichot

Economiste de l’organisation monétaire de notre vie économique et sociale, du capital humain et de la protection sociale, Jacques Bichot a enseigné les mathématiques puis l’économie dans différentes universités, animé un grand mouvement familial, siégé au Conseil économique et social, écrit une vingtaine d’ouvrages, deux centaines d’articles scientifiques et plus d’un millier d’articles de vulgarisation. Il est aujourd’hui professeur émérite à l’université Lyon 3 ; tout en poursuivant ses travaux de recherche et d’information du public, il exerce en tant qu’autoentrepreneur une activité de conseil et de conférencier.

<
Nullam suscipit mattis sem, quis ipsum Donec vel, diam dolor. id, ut