SCIENCES POLITIQUES, ÉCONOMIQUES ET SOCIALES

SCIENCES POLITIQUES, ÉCONOMIQUES ET SOCIALES

Géopolitique

Présentation

Problématique :

A l’heure de la globalisation et de la fragmentation du monde, le « manager responsable » doit comprendre l’environnement géopolitique qui conditionne de plus en plus les menaces et les opportunités de son entreprise et de la communauté dont il a la responsabilité. Pour cela il doit connaître le regard des acteurs et des penseurs sur ce monde, comprendre les logiques en mouvement. Plutôt que les décrire, il doit repérer les forces permanentes : points d’appuis pour anticiper l’avènement des conflits.

1- FINALITE

Appréhender les atouts et défis des différents continents et zones géographiques qui prendront une place essentielle au XXIème siècle :

  • Offrir dans tous les cas ,une première capacité d’analyse pour mieux identifier les perspectives d’évolution des différentes zones géographiques et pays,
  • Déterminer les enjeux stratégiques et savoir identifier les acteurs et décrypter leurs comportements.

2- OBJECTIF GLOBAL

Cette formation se place en amont des formations techniques et pratiques, elle a pour but de donner au futur cadre dirigeant des clefs de lecture d’un environnement souvent imprévisible, complexe et parfois menaçant. Dans un monde globalisé, l’approche géopolitique est devenue une condition nécessaire à l’élaboration des plans stratégiques. La finalité du cours est de donner aux étudiants des clefs de lecture pour décrypter cet environnement, les conflits et enjeux qui s’y déroulent.

3- OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES

  • Identifier les permanences et les variables géopolitique d’une zone,
  • Déterminer les enjeux stratégiques et les principaux acteurs,
  • Décrypter les comportements,
  • Analyser leurs conséquences aux niveaux local, régional et international,
  • Savoir appuyer la prise de décision de responsables politiques ou économiques sur les problématiques du continent.

Magistère 1 ère année
Trimestre 1, 2 et 3
13 modules de 3 heures

Pas de requis obligatoire sinon le niveau de culture générale demandée à un étudiant en 1 ère année de master d’enseignement supérieur. Un intérêt, un goût pour la compréhension des phénomènes sociaux économiques et politiques sont des atouts pour mieux rentrer dans la connaissance de la discipline. La géopolitique, discipline » transversale » se nourrit des connaissances historiques, géographique et culturelles.

L’économie-politique offre des également des éléments incontournables pour faciliter les recherches et donner de l’autonomie et de la vivacité aux échanges. Un attrait pour l’anthropologie et la philosophie politique sont naturellement des atouts pour avancer rapidement dans la discipline.

Devoir sur table/ oral/ contrôle continue

Patrick louis

Agrégé d’économie et gestion, Docteur en Sciences politiques, il enseigne depuis 1984 à l’Université Lyon 3 Jean Moulin ainsi qu’à l’EM Lyon. Il est professeur invité dans de nombreuses universités étrangères. En plus de nombreuses autres fonctions, Patrick LOUIS est auditeur et conférencier à Institut des Hautes études de Défense Nationale (IHEDN). Patrick LOUIS est Chevalier dans l’Ordre des Palmes Académiques et titulaire de la Médaille du Parlement Européen.

Pascal Gauchon

Pascal GAUCHON est ancien élève de l’Ecole Normale Supérieure (Ulm) et agrégé d’histoire et. Il a dirigé Prépasup, un institut privé spécialisé dans les classes préparatoires aux grandes écoles commerciales (ESSEC, HEC, ESCP Europe, EM Lyon, EDHEC) et aux instituts d’études politiques. Il assure un cours d’histoire, de géographie et de géopolitique en classe cube à  Ipesup . Il s’est spécialisé en géopolitique qu’il enseigne en classe préparatoire économique et commerciale à Paris. Dans le même esprit il a lancé le Festival de Géopolitique de Grenoble, il a dirigé aux Presses Universitaires de France la collection Major.

Pierre-Emmanuel Thomann

Pierre-Emmanuel Thomann est chercheur, analyste, enseignant et docteur en géopolitique. Il est président fondateur d’une association internationale EUROCONTINENT. Ses thématiques de recherche et de conseil couvrent les relations franco-allemandes, les relations UE-Russie, les affaires européennes, la défense et la sécurité, la géopolitique des flux, la géo économie, les enjeux géopolitiques paneuropéens et mondiaux et la cartographie géopolitique. Il a publié l’ouvrage issu de sa thèse de doctorat: « Le couple franco-allemand et le projet européen : représentations géopolitiques, unité et rivalités », 2014, 660 p. 75 cartes, l’Harmattan. Il est également enseignant et conférencier.

Frédéric Beth

Le Général d’Armée (2S) Frédéric Beth est issu de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint Cyr (promotion
Général Rollet 1978-1980). Il a occupé plusieurs postes de niveau stratégique, dans les domaines opérationnel et du Renseignement :

  • à l’Etat-Major des Armées où il est responsable de la conduite des opérations sur le continent Africain, puis de celle de l’ensemble des opérations françaises dans le monde ;
  • au Cabinet du Premier Ministre, comme conseiller militaire ;
  • au sein des Opérations Spéciales Françaises, dont il prend le Commandement en 2009. Il conduit à ce titre, auprès du chef d’état-major des armées, de nombreuses actions et opérations sensibles ;
  • à la Direction Générale de la Sécurité Extérieure (DGSE) dont il devient, comme Général de Corps d’Armée, le directeur de cabinet du directeur général. Il y coordonne l’acquisition du Renseignement au niveau mondial et les opérations les plus sensibles et stratégiques.

Le 1er septembre 2015, il est élevé aux rang et appellation de Général d’Armée et est nommé Inspecteur Général des Armées, auprès du Ministre de la Défense.

En 2016, le Général fait le choix de rejoindre le secteur privé en tant que conseiller institutionnel Afrique du Président du Groupe CMA CGM, l’un des leaders mondiaux du transport maritime.

En Janvier 2018, il fonde la société de conseil en Stratégie et Développement international, « Atlas GéoStratégie Conseil – AGEOSCO » dont il est Président.

<